Risques sanitaires

Contamination

Les particules de plomb contenue dans les fumées ou poussières peuvent pénétrer dans l'organisme par le nez et la bouche en fumant ou en s'alimentant en ayant les mains sales, en se rongeant les ongles, en mâchant du chewing-gum...

Le plomb pénètre essentiellement dans l'organisme par voie respiratoire et la voie digestive (il peut pénétrer également par des microcoupures de la peau).

Les particules déposées sur les cheveux, la barbe, la peau, les vêtements, peuvent être importées dans les véhicules et au domicile, et contaminer les personnes qui fréquentent ces mêmes lieux.

Effets

Des doses même faibles mais prolongées ou répetées peuvent entraîner :

  • Des douleurs abdominales.
  • Une atteinte des nerfs qui peuvent entraîner une paralysie.
  • Une anémie.
  • Une insuffisance rénale (avec parfois oedèmes).
  • Une hypertension artérielle.
  • des troubles de la reproduction chez l'homme (baisse de la fertilité) et chez la femme (risque d'avortement).
  • Chez le foetus (par contamination de la femme enceinte) le plomb est particulièrement dangereux pour le développement du cerveau (retards mentaux).

Attention : Le plomb est stocké dans l'organisme, il continue à produire ses effets même après la fin de l'exposition.