Définition

Amiante : Interdite mais encore très présente

L'amiante désigne une famille de roches fibreuses cristallines, naturelle qui possède de nombreuses propriétés :

Isolation thermique et acoustique, bonne résistance mécanique et aux agents chimiques, résistance au feu, imputréscibilité, grande quantité disponible, faible coût...

C'est pourquoi elle a été utilisée massivement entre 1950 et 1980 dans plusieurs milliers de produits industriels :

Enveloppe isolante des canalisations (calorifuge), matériau d'isolation par projection (flocage), sous forme d'amiante ciment en plaques, tubes ou conduits, en revêtement de sol de type dalles vinyle-amiante, ou encore sous forme de poudres incorporées à des colles, mortiers, enduits de finitions, vernis ou peintures.

L'amiante présente des risques pour la santé, qui sont connus depuis longtemps : toute intervention qui dégrade le matériau libère des fibres classées cancérogènes de catégorie 1 au niveau européen. (Toutes les varitétés d'amiante sont classées comme substances cancérogènes avérées pour l'Homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer).

Ces fibres sont invisibles à l'oeil nu et pénètrent au plus profond de l'arbre respiratoire par inhalation, pouvant provoquer des cancers du poumon et de la plèvre; qui se déclarent parfois entre 10 et 40 ans après le début de l'exposition.

Près de 5300 cas de maladies dus à l'amiante ont été reconnu en 2009, faisant de l'amiante la deuxième cause de maladies professionnelles en France.

Son utilisation est interdite depuis 1997, mais ce matériau reste présent dans de très nombreux bâtiments construits avant cette date.

 

Risques d'exposition

Les risques d'exposition surviennent lors de la libération de fibres d'amiante en cas d'usure ou lors d'interventions mettant en cause l'integrité de ces matériaux et produits (perçage, ponçage, découpe..).

On distingue par exemple : 

1) les matériaux comme les flocages, les calorifugeages et certains types de faux plafonds, pouvant libérer des fibres d'amiante du seul fait de leur vieillissement. 

2) les matériaux tels que les plaques d'amiante-ciment, les dalles de sol en vinyle amiante ou les conduits de vide ordures, dans lequel l'amiante est lié à une matrice solide, pour lesquelles le risque de dispersion des fibres intervient notamment à l'occasion de travaux. 

Retrouvez toute l'info dans nos rubriques :