Gestion des déchets plomb

Les déchets plomb sont conditionnés dans des sacs spécifique étanches avec marquage plomb. Ils doivent être stockés dans un endroit inaccessible au public en attendant d’être évacués.

Les déchets sont traités différement selon leur teneur en plomb (cette teneur est définie par ce que l'on appel l'essai de lixiviation)  :

Type de matériaux

Matériaux intègres (pierres, briques, blocs de béton ... sauf plâtre) revêtus de peinture au plomb avec teneur en plomb lixiviableinférieure à 0,5 mg/kg.

Eléments intègres en bois ou métalliques, éléments en plâtre, revêtus de peinture au plomb.

Débris et poussières de peinture au plomb.

Mode d’élimination

Centre de stockage de classe 3 (déchets inertes)

Centre de stockage de classe 2 (déchets industriels banals)

T < 50 mg/kg

Centre de stockage de classe 1

T > 50 mg/kg

Centre de stockage de classe 1

MAIS avant le stockage : Traitement en centre agréé, puis stabilisation des résidus.

 

Production des BSDD

Bordereau de suivi des déchets dangereux. Les déchets plomb créés par les travaux objet du marché, sont de la responsabilité du maître d'ouvrage en tant que "producteur de déchets" (au même titre que les déchets amiantés) et du titulaire en tant que "détenteur de déchets" pendant la durée du chantier. Là encore, de la FID (fiche d'identification des déchets) aux BSDD, DG Désamiantage s'occupe de tout.

Le BSDD suit le déchet de sa production à son élimination. Ce bordereau est ensuite joint au rapport final d'intervention "plomb", pour être remis au maître d'ouvrage.